Domaines thérapeutiques / Gynécologie

Un équilibre sain pour un vagin sain

Le vagin est une zone sensible du corps de la femme et il représente un « écosystème » qui est parfaitement équilibré lorsque la femme est en bonne santé. Les éléments importants d’un « écosystème » vaginal sain sont une muqueuse bien constituée et une flore vaginale naturelle contenant de l’acide lactique produit par des lactobacilles. Ensemble, ils protègent le vagin contre les infections.

Une muqueuse vaginale bien constituée et intacte assure l’humidité et l’élasticité nécessaires. De plus, elle est indispensable à la colonisation par des lactobacilles protecteurs et par conséquent, à l’établissement d’une flore vaginale saine. La régulation de la structure et de la fonction de la muqueuse est assurée par des hormones endogènes appelées œstrogènes.

En plus d’une muqueuse vaginale intacte, les lactobacilles sont des éléments essentiels pour un « écosystème » sain. Les lactobacilles adhèrent à la surface de la muqueuse vaginale intacte, formant ainsi la flore vaginale protectrice contre les infections vaginales grâce à cette colonisation. Cette protection repose sur différentes propriétés des lactobacilles. D’une part, ils produisent de l’acide lactique qui permet au vagin d’avoir un milieu acide sain, avec un pH de 4,0 à 4,5. D’autre part, la croissance d’agents pathogènes est inhibée ou ces agents sont même détruits par des substances produites par les lactobacilles. Avec l’adhésion et la colonisation de la muqueuse vaginale, les lactobacilles empêchent aussi les agents pathogènes de pouvoir adhérer et s’installer.

L’équilibre et l’interaction entre la muqueuse vaginale intacte et les lactobacilles jouent ainsi un rôle important dans la défense naturelle contre les agents pathogènes et dans le maintien d’un milieu vaginal sain.

Infections vaginales

Causes possibles

Les symptômes

Les possibilités de traitement